Comment j’ai raté ma visite du Kyoto Costume Institute!

Un nouvel article en rapport avec mon voyage au Japon cet été.

Quand je pars dans une nouvelle ville ou un nouveau pays que je ne connais pas, je regarde toujours s’il n’y a pas un musée sur le costume. C’est ainsi qu’en Islande j’ai découvert leur musée du costume ou bien à Venise j’ai pu voir les œuvres de Mariano Fortuny. Pour le Japon j’avais fait mon repérage avant de partir, et j’avais prévu de visiter le Kyoto Costume Institute.

Livre sur le costume, les collections du Kyoto Costume Institute, Taschen Editions

J’ai un livre consacré à la mode du XVIIIème et XIX-XXème siècles les collections du Kyoto Costume Institute, édité par Taschen. Pour moi c’était donc l’occasion rêvée de découvrir ce lieu et d’y voir une exposition. Bien mal m’en a pris car le seul fait de lire le mot « Institute » aurait dû me mettre la puce à l’oreille.

Et oui le Kyoto Costume Institute est une institution, et non pas un musée! Mais je n’ai pas fait attention à ces indications pourtant claires dans le titre. J’ai amené mon amoureux avec moi, on a pris deux correspondances de métro pour arriver à la bonne station. J’avais l’adresse avec moi, et pourtant on ne voyait aucun panneau, aucune indication. On a demandé notre chemin à un japonais (toujours aussi accueillant et aidant) et on est arrivé devant une entrée d’immeuble avec une petite pancarte indiquant l’institution.

On s’est bien rendu compte que ce n’était définitivement pas un musée. On est rentré quand même, histoire de bien enfoncer le clou! On a expliqué notre cas au monsieur de l’accueil, qui a appelé quelqu’un. Une dame est descendue pour nous expliquer le but de l’institution et qu’il n’y avait que très peu d’expositions sur le lieu même. Elle nous a quand même fait monter à l’étage du Kyoto Costume Institute pour nous montrer la salle d’expo qu’ils utilisent très peu. Elle doit faire 50m² environ. Il y avait quelques publications des expos, mais toute en japonais. J’ai même vu les livres que j’avais en France. Le pire c’est que la dame était vraiment désolée pour nous et qu’une autre personne, parlant français (ça devient surréaliste) nous explique que la plupart de temps l’institution fait des recherches et prête des pièces et des costumes pour de grandes expositions internationales. Bref j’avais tout faut, et je ne verrais jamais d’expositions là-bas. Mais ce qui est drôle et touchant c’est que les gens ont pris le temps de nous expliquer, ils nous ont fait monté dans leur locaux, et cerise sur le gâteau, ils nous ont offert des cartes postales de costume comme lot de consolation. Le Japon c’est quand même un pays à part vous en conviendrez :-)

Voilà comment j’ai raté ma visite au Kyoto Costume Institute, que du coup j’ai raté la visite du Palais d’Or à Kyoto car on n’avait plus le temps de le visiter et comment j’ai reçu le surnom de « la fille au plan loose » par l’amoureux :-)

Le Palais d'Or à Kyoto

Je pars en mai à Berlin, est-ce qu’il y a des musées sur le costume là-bas? Si vous en connaissez je suis preneuse, mais des vrais musées ouverts :-)

Sources : livre KCI, decitre, Palais d’or, Meow

2 réactions dans “Comment j’ai raté ma visite du Kyoto Costume Institute!

  1. oh, oh, quelle intéressante information, moi qui rêvais de visiter le Kyoto costume institute! Du coup, si comme je l’espère je pars au Japon l’an prochain, je visiterai le Palais d’Or à ta place…

  2. Au moins mon expérience te sera utile :-)
    J’aime beaucoup ton blog, je suis allée le visiter. Tu as de la chance d’aller au Japon, je rêve d’y retourner, profite bien du Palais d’Or pour moi

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>